Code Annoté du Crédit à la Consommation
ARTICLE 10 : DEVOIR DE S'INFORMER
DOCTRINE ET JURISPRUDENCE SUR LE DEVOIR DU PRETEUR DE S'INFORMER

Article 10 : Le prêteur doit s'informer - Le consommateur doit répondre de manière exacte et complète

Le rôle actif du prêteur
Obligation de moyen
Obligation de résultat (depuis la réforme de 2003)
Le professionnel doit (exemples)
Limites du devoir du prêteur
Le rôle passif du consommateur
L'obligation de bonne foi du consommateur
preuve

le rôle actif du prêteur :
Tant en doctrine qu’en jurisprudence :  En doctrine voyez : F. DOMONT-NAERT, «L’information du consommateur et l’obligation de renseignement dans la loi du 12 juin 1991 », in La nouvelle loi sur le crédit à la consommation, Bruxelles, Créadif, 1992, p. 59. A. DE BOECK, «De aansprakelijkheid van de kredietverlener en de informatie verplichting van de consument », note sub J.P. Gand (6ème Cant.), 18 juillet 1995, R.W., 1995-96, 1270 ; E.WYMEERSCH, M.DAMBRE et K. TROCH, « Overzicht van rechtspraak.Privaat bankrecht 1992-1998 », T.P.R., 1999, 1779-2034, p. 1850, n°77 et svts ; A.-D. BOONE, « La loi relative au credit à la consommation et ses lois périphériques », in Le crédit à la consommation, op.cit, p. 29, n° 18 et svts; B. DE CONINCK, « L’obligation d’information du consommateur dans la formation du contrat » Ann.. Dr. Louvain, 1997, 658 ; K. JOSSART et C.VERIS, « De aansprakelijkheid van de bankier inzake onzorgvuldige kredietverlening in het kader van de Wet Consumentenkrediet », note sub  J.P. Oostrozebeke, 19 septembre 1995, R.W., 1996-1997, p. 1732; D. BLOMMAERT et F. NICHELS ,« Kroniek van het consumentenkrediet (1991-1994) », (Kroniek I), R.D.C. 1995, (916-955), p. 929, n°21 et svts ; D. BLOMMAERT et F. NICHELS, « Kroniek van het consumentenkrediet » (1995-1998), (Kroniek II) R.D.C. 2000 , (90-127), p. 95 n° 14 et svts ; En jurisprudence voy. par exemple : J.P. Courtrai, 19 mars 1996, J.J.P., 1997, p. 385 ; J.P. Gand, 9 avril 1996, J.J.P., 1997, p. 390 ; J.P. Courtrai, 17 décembre 1996, Ann. Crédit, 1996, p. 187 ; Civ. Courtrai (2ème ch.), 11 septembre 1998, D.C.C.R., 1999, n°42, p.73 ; Ann. Crédit, 1998, p. 95;  J.P. Brasschaat, 27 mai 1997, J.J.P., 1998, 555 ; J.P. Audenarde, 15 janvier 2001 et sur appel, Civ. Audenarde, 4 décembre 2002, Ann. Crédit, 2002, p. 94 ; R.W., 2003-2004, p. 1031;

haut de page

L'obligation de s'informer est une obligation de moyen (avant la réforme de 2003): J.P. Beveren, 28 janvier 1997, R.W., 1998-1999, p. 581 ; J.P. Gand (4ème Cant.), 11 juillet 1997, Ann. Crédit, 1997, p. 76 ;  J.J.P., 1998, p. 562 ; J.P. Braschaat, 27 mai 1997,  J.J.P., 1998, p. 555 ;  J.P. Zottegem, 18 décembre 1997, D.C.C.R., 1998, p.139 ;  M. DAMBRE, «  Informatie- en onderzoeksplicht inzake consumentenkrediet », obs. sub Civ. Gand, 30 juin 1997, R.D.C.B., 1998, 39, 124 et sp. note infra paginale 6 p. 126 ; J. T’JAMPENS note sub J.P. Izegem, 6 janvier 1999, Ann. Crédit,1999, p. 33 ; J.P. Gand (4ème Cant.), 23 juin 2000, Ann. Crédit, 2000, p. 64 ; J.P. Audenarde, 15 janvier 2001 et sur appel, Civ. Audenarde, 4 décembre 2002, Ann. Crédit, 2002, p. 94 ; R.W., 2003-2004, p. 1031; K. JOSSART et  C.VERIS, «  De aansprakelijkheid van de bankier inzake onzorgvuldige kredietverlening in het kader van de Wet Consumentenkrediet”, op.cit., p. 1370 ; E.WYMEERSCH, M.DAMBRE et K. TROCH, “Overzicht van rechtspraak. Privaat bankrecht 1992-1998”, T.P.R., 1999, 1779-2034, n°77. Une obligation de résultat (depuis la réforme de 2003) : J.P. Courtrai, 31 octobre 2006, Ann. Crédit 2006, 23, note Lientje Van Den Steen, Ann. Crédit 2006, 31;

haut de page

Une obligation de résultat depuis la réforme de 2003: J.P. Courtrai, 31 oktober 2006, Annuaire du Crédit 2006, 23, note L. Van Den Steen, Annuaire du Crédit 2006, 31.

Le professionnel doit:

  • Vérifier le questionnaire qu'il soumet au consommateur: A. DE BOECK, « De aansprakelijkheid van de kredietverlener en de informatie verplichting van de consument »,  op.cit. ; J.P. Malmédy, 2 décembre 1998, Ann. Crédit, 1998, p. 86 ; D. BLOMMAERT et F. NICHELS, Kroniek (II), op. .cit., p.96, n°20.
  • Analyser : A.D. BOONE, La loi relative au crédit à la consommation et ses lois périphériques, op.cit., p.37.
  • Demander des informations complémentaires :M. DAMBRE, Consumentenkrediet, Een commentaar op de nieuwe reglementering, Gent, Mys & Breesch, 1993, 22, n°41; J.P. Saint-Nicolas, 20 février 1997, D.C.C.R., 1997, p. 157 pour un formulaire où en regard de la rubrique « autres crédits », le consommateur avait laissé un blanc ; J.P. St Niklaas, 19 février 1997, J.J.P., 1998, p. 116.

haut de page

  • Déceler les incohérences des réponses du consommateur : J.P. Zottegem, 18 décembre 1997, D.C.C.R., 1998, p.139 : “De vragen dienen wel op een juiste en volledige wijze te worden beantwoord waarbij de kredietgever de verstrekte informatie niet op haar juistheid moet verifiëren doch wel manifeste vergissingen gelet op zijn professionele ervaring zal moeten opmerken”.
  • Déceler des omissions aux questions posées: J.P. Saint-Nicolas, 20 février 1997, D.C.C.R., 1997, p. 157 : «… maar de rubrieken i.v.m. lopende andere kredieten zijn niet ingevuld (er werd niet eens « geen » of « nihil » of « 0 »vermeld) » ; J.P. Gand, 17 novembre 1997, R.W., 1997-1998, p. 1088 ; Voy. D. BLOMMAERT, “De aansprakelijkheid van de kredietinstelling –kredietverlener: recente trends”, op.cit., p.692.

haut de page

  • Examiner ses propres bases de données : Civ. Bruges (10ème Ch.), 20 mars 1998, J.J.P., 1998, 589.
  • S'assurer de la signature sur le document de renseignements; J.P. St Nicolas (2ème Cant.) , 20 février 1997, D.C.C.R., 1997, 157 et obs. F.DOMONT NAERT; J.P. Wellin, 1er septembre 1993, D.C.C.R., 1994, 56 ; Civ Gand, 30 juin 1997, Ann. Crédit, 1997, 69 ; D.C.C.R, 1998, 118 et note M. DAMBRE, « Informatie- en onderzoeksplicht inzake consumentenkrediet », 124 ; J.P. Brasschaat, 27 mai 1997, J.J.P., 1998, 555. en l'absence de signature du consommateur le document contenant les renseignements doit être considéré comme dépourvu de valeur probante (J.P. Brasschaat, 27 mai 1997, J.J.P., 1998, 555 ;  il doit être tenu pour un simple document du prêteur dont il ne ressort pas que les informations résultent d’une demande adressée au consommateur : J.P. St Niklaas, 25 février 1998, Ann. Crédit, 1998, p.147 ; Civ. Gand, 10 décembre 1999, J.J.P., 2002, p. 82)

haut de page

  • Déceler des omissions: Dans un jugement du 6 janvier 1999, le juge de paix d’Izegem constate que le prêteur n’a pas satisfait à son obligation de s’informer en n’ayant pas interpellé le consommateur qui avait laissé en blanc la mention relative aux crédits en cours : J.P. Izegem, 6 janvier 1999, Ann. Crédit, 1999, p. 53, note Jozef  T’Jampens.
  • Etre plus prudent si le crédit sert à rembourser un autre: voy. à titre d’exemple :  J.P. Westerloo,  4 avril 1997, J.J.P., 1997, 422 ; R.W., 1999-2000, p.957; J.P. Gand, 18 décembre 1997, J.J.P., 1998, p. 571. J.P. Oostrozebeke, 31 mars 1998, Ann. Crédit, 1998, p. 106; surtout si le crédit précédent n'a pas été correctement exécuté : J.P. Anvers (4ème Cant.) 13 janvier 1998, J.J.P., 1998, 601; ou ne peut plus être respecté J.P. Westerloo, 4 avril 1997, Ann. Crédit, 1997, 104); Civ. Courtrai (2ème ch.), 11 septembre 1998, D.C.C.R., 1999, n°42, p.73 ; Ann. Crédit, 1998, p. 95 ; J.P. Landen, 28 juin 2000, Ann. Crédit, 2000, p. 41 ;  J.P. Audenarde, 15 janvier 2001 et sur appel, Civ. Audenarde, 4 décembre 2002, Ann. Crédit, 2002, p. 94 ; R.W., 2003-2004, p. 1031;  J. P. Grâce-Hollogne, 13 février 2001, Ann. Crédit, 2001, p. 176 ; J. P. Grâce-Hollogne, 20 février 2001, Ann. Crédit, 2001, p. 184 ; J.P. St Niklaas, 28 mars 2001, Ann. Crédit, 2001, p. 124 ;J.P.Ronse, 24 septembre 2002, R.W., 2002-2003, 1151 ;Civ. Anvers, 15 novembre 2002, Ann. Crédit 2002, 110;   T.VAN DYCK, « De aansprakelijkheid van de kredietgever en kredietbemiddelaar in gevallen van herfinanciering of saldering van consumentenkrediet – Het criterium van de « dubbele voorzichtigheid » note sub Civ. Anvers, 15 novembre 2002, D.C.C.R., 2003, p. 60 ; J.P.Waregem, 2 décembre 2003, Ann.Crédit, 2003, p. 48 ;

haut de page

  • Etre plus prudent si des cessions de rémunération sont déjà effectuées : J.P.Waregem, 2 décembre 2003, Ann.Crédit, 2003, p. 48.
  • Réclamer une copie de l'avertissement extrait de rôle et de la fiche de paie: J.P.Ronse, 24 septembre 2002, R.W., 2002-2003, 1151; M. DAMBRE, « Informatie- en onderzoeksplicht inzake consumentenkrediet », obs. sub Civ. Gand, 30 juin 1997, R.D.C.B., 1998, 39, 124 et sp. note infra paginale 6, p.126. D. BLOMMAERT, « De aansprakelijkheid van de kredietverlener en de kredietbemiddelaar bij het toekennen van consumentenkredieten », note sub, J.P. Merksem, 29 juin 1995, J.J.P., 1996, 162 ; Voy. D. BLOMMAERT, De aansprakelijkheid van de kredietinstelling –kredietverlener : recente trends, op. cit., p. 693D. BLOMMAERT,  « Aansprakelijkheid bij (consumenten)kredietverlening: pleidooi voor “tripolair” realisme »,  J.J.P., 1998, (536), p. 540 qui relève qu’il est fréquent que des consommateurs sollicitent des crédits lorsqu’ils viennent de perdre leur emploi;

haut de page

  • Etre plus prudent si le consommateur se déplace : J.P. Marchienne-au-Pont, 29 octobre 1993 cité par F. DOMONT-NAERT, note sub J.P. St Niklaas, 20 février 1997, D.C.C.R., 1997, p. 164.
  • S'informer sur le but du crédit : article 14 §2 7 :  F. de Patoul,  L'importance du but du crédit dans l'exécution du devoir de conseil, note sub J.P. Sint Niklaas (II), 6 août 2004, J.J.P., 2006, 32
  • Faire produire des éléments probants: fiche de salaire D. BLOMMAERT, « De aansprakelijkheid van de kredietverlener en de kredietbemiddelaar bij het toekennen van consumentenkredieten », note sub, J.P. Merksem, 29 juin 1995, J.J.P., 1996, 162 ; Voy. D. BLOMMAERT, De aansprakelijkheid van de kredietinstelling –kredietverlener : recente trends, op. cit., p. 693D. BLOMMAERT,  « Aansprakelijkheid bij (consumenten)kredietverlening: pleidooi voor “tripolair” realisme »,  J.J.P., 1998, (536), p. 540 qui relève qu’il est fréquent que des consommateurs sollicitent des crédits lorsqu’ils viennent de perdre leur emploi;

haut de page

Limites du devoir du prêteur :

  • le prêteur n'est pas un détective :J.P. Gand (6ème Cant.), 18 juillet 1995, R.W. 1995-96, 1270 avec note A. DE BOECK, « De aansprakelijkheid van de kredietverlener en de informatie verplichting van de consument » ; Civ. Courtrai (2ème ch.), 11 septembre 1998, D.C.C.R., 1999, n°42, p.73; Ann. Crédit, 1998, p. 95;  J.P. Fexhe-Slins,  29 mars 1999, J.J.P., 2000, 156.
  • le prêteur ne doit pas examiner les extraits de compte et les biens mobiliers saisissables : J.P.Waregem, 2 décembre 2003, Ann.Crédit, 2003, p. 48; Civ. Courtrai (2ème ch.), 11 septembre 1998, D.C.C.R., 1999, n°42, p.73 ; Ann. Crédit, 1998, p. 95 ;  J.P. Ypres, 2 septembre 1999, Ann. Crédit, 1999,  p. 80. J.P. Ronse, 26 septembre 2000, D.C.C.R., 2001, n°52, p. 283 ; R.W., 2002-2003, 1151.

haut de page

  • le prêteur ne doit pas s'immiscer dans la vie privée : Civ. Liège, 24 mai 1994, D.C.C.R., 1995, p. 54.
  • le prêteur ne peut interroger des tiers sans l'autorisation préalable du consommateur: D. BLOMMAERT, « De aansprakelijkheid van de kredietverlener en de –bemiddelaar bij het toekennen van consumentenkredieten » note sub J.P. Merksem , 29 juin 1995, J.J.P., 1996, 162.
  • Importance de l'épargne dans l'appréciation de la situation financière :  Pour un commentaire voyez J.VAN LYSEBETTENS note sub J.P. Gand (4ème Cant.), 23 juin 2000, Ann. Crédit, 2000, p. 64 ; A.D. BOONE, op. cit,  n°28 et svt. , p. 47.
    • Cette information est nécessaire : J.P. Courtrai, 17 décembre 1996,  Ann. Crédit, 1996, p. 187 : “Indien het inkomen van een consument niet voldoende is om te sparen, is het ook niet voldoende om een bijkomende leningslast te dragen » ;  J.P. Courtrai, 31 mars 1998, Ann. Crédit, 1998, p.82 ; J.P. Gand (4ème Cant.), 23 juin 2000, Ann. Crédit, 2000, p. 64 ; J.P. St Niklaas, 19 février 1997,  J.J.P., 1997, p. 116.
    • Cette information n’est pas indispensable: J.P. Anvers (5ème Cant.), 18 mars 1997, Ann. Crédit, 1997, p. 124 ; J.P. Anvers (7ème Cant.), 9 juillet 1996, J.J.P., 1997, p. 399 ; R.W., 1997-1998, 1299 ; J.P.Courtrai, 17 décembre 1996, Ann.Crédit, 1996, p. 187 ; J.P. Courtrai, 7 janvier 1997, Ann. Crédit, 1997, p 66 ; J.P.Anvers, 2 juillet 1997, Ann. Crédit, 1997, p.162 et D.C.C.R., 1998, n°39, p. 116 ; J.P. Ronse, 26 septembre 2000, D.C.C.R., 2001, n°52, p. 283 ; R.W., 2002-2003, 1151; D. BLOMMAERT et F. NICHELS, Kroniek (II), op. .cit., p.99, n°22.
    • Cette information est inutile  J.P. Gand (6ème Cant.), 18 juillet 1995, R.W., 1995-96, 1270 avec note A. DE BOECK, « De aansprakelijkheid van de kredietverlener en de informatie verplichting van de consument » ; Civ. Termonde (7ème Ch.), 10 février 1998, J.J.P, 2000,  p.133 : « Een verplicht onderzoek naar spaarmogelijkheden van appellant komt de rechtbank volkomen zinloos voor vermits enkel de afbetalingsmogelijkheden moeten nagegaan worden »

 

haut de page

Le rôle "passif" du consommateur :

  • S. DE MEUTER et M.J. VAN VLASSELAER, « Informatie- en raadgevingsplicht, en aansprakelijkheid van de kredietgever in de Wet van 12 juni 1991 op het consumentenkrediet », D.C.C.R., 1991-93, p. 79
  • - M. DAMBRE, « De bescherming van de consument in de kredietsector», Consumentenrecht, in Merchiers, Y (éd), Bruges, Die Keure, 1998, (129) 154, n° 49 ; 
  • M. DAMBRE, « Informatie- en onderzoeksplicht inzake consumentenkrediet », note sub J.P. Gand, 30 juin 1997, D.C.C.R., 1998, n°39, p. 124 ;
  •  A. DE BOECK, “De aansprakelijkheid van de kredietverlener en de informatie verplichting van de consument”,  op.cit., 1270 ;
  • D. BLOMMAERT et F. NICHELS, Kroniek (II), op. .cit., p. 96, n° 19 ;
  • J.P. Anvers (7ème Cant.), 9 juillet 1996, J.J.P. 1997, 309 ; R.W., 1997-1998, 1299 ;
  • J.P. Courtrai (2ème Cant.), 7 janvier 1997, Ann. Crédit, 1997, 66 ;
  • Civ. Gand, 30 juin 1997, R.D.C.B., 1998, 39, 118 ; 
  • J.P. Courtrai, 31 mars 1998, Ann. Crédit, 1998, p.82 ;
  • Civ. Courtrai (2ème ch.), 11 septembre 1998, D.C.C.R., 1999, n°42, p.73 ; Ann. Crédit, 1998, p. 95 ;
  • J.P. Audenarde, 15 janvier 2001 et sur appel, Civ. Audenarde, 4 décembre 2002, Ann. Crédit, 2002, p. 94 ; R.W., 2003-2004, p. 1031;
  • J.P. St Niklaas, 28 mars 2001, Ann. Crédit, 2001, p. 124;
  • J.P. Courtrai 28 juin 2005, Ann.Crédit, 2005, 34.
  • J.P. Kortrijk, 31 octobre 2006, Ann. Crédit., 2006, 23;

    haut de page

L'obligation de bonne foi du consommateur :

  • J.P. Gand (4ème Cant.), 11 juillet 1997, J.J.P., 1998, p. 562 ;  J.P. Heist Op Den Berg, 30 octobre 1997, R.W., 1998-1999, p. 199 ; Ann. Crédit, 1997, p. 83 ; Civ. Courtrai (2ème ch.), 11 septembre 1998, D.C.C.R., 1999, n° 42, p.73 ; Ann. Crédit, 1998, p. 95 ;J.P. Fexhe, 29 mars 1999, J.J.P, 2000, p. 156 ; J.P. Ypres, 2 septembre 1999, Ann. Crédit, 1999, 81 :
  • N'est pas de bonne foi le consommateur qui dissimule au prêteur l'existence de crédits en cours.J.P. Lokeren, 1er octobre 1999, R.W., 2000-2001, p. 562 ; J.P.Gand, 9 mai 2001, Ann. Crédit, 2001, p. 150 ; A.-D. BOONE, , op.cit., p. 44 n°26 ; D. BLOMMAERT, « Aansprakelijkheid bij (consumenten)kredietverlening: pleidooi voor “tripolair” realisme »,  op.cit., p. 538 ; D. BLOMMAERT, « De bescherming van de kredietnemer in het kredietrecht », op.cit., p. 100, n° 16 ; D. BLOMMAERT et F. NICHELS, Kroniek II,  n° 19, p. 97 ;  D. VANDE PUTTE, Commentaire sub J.P.  Gand, (7ème Cant.), 17 novembre 1997, Ann. Crédit, 1997, p. 196 ;  K. JOSSART et  C.VERIS,  « De aansprakelijkheid van de bankier inzake onzorgvuldige kredietverlening in het kader van de Wet Consumentenkrediet » , note sub  J.P. Oostrozebeke, 19 septembre 1995, R.W., 1996-1997, p. 1370 ; G. SCHRANS et R. STEENOT, Algemeen deel van het financieel recht, Intersentia, 2003, p. 466 ; C. BIQUET-MATHIEU, Aperçu de la loi relative au crédit à la consommation après la réforme du 24 mars 2003, Chronique de droit à l’usage des juges de paix et de police, cahier n° 42, janvier 2004, p. 44. “De bankier dient de relevante vragen te stelen ; de consument dient te goeder trouw ook de relevante elementen aan te brengen die niet door de bankier moeten worden gevraagd”: J.P. Lokeren, 1er octobre 1999, R.W., 2000-2001, p. 562)

haut de page

  • Investissements en valeurs mobilières et crédit à la consommation : J.P. Anvers (X), 23 février 2006, Ann. Crédit 2006, 53, et note D. BLOMMAERT, Consumentenkrediet met het oog op speculatieve verrichtingen, Ann. Crédit, 2006, 63;

haut de page

La preuve de l'exécution du devoir de conseil:

Le prêteur doit apporter la préuve qu'il s'est acquitté de son obligation de conseil : J.P. Antwerpen (7ème Canton), 9 juillet 1996, J.J.P., 1997, p. 399; J.P. Courtrai (2ème Canton), 19 mars1996, J.J.P., 1997, p. 385; J.P. Courtrai, 19 août 1997, Ann.Crédit, 1997, p.48; J.P. Malmédy, 2 décembre 1998, Ann. Crédit, 1998, 86; J.P. Gand, 23 juin 2000, Ann. Crédit 2000, 64 et note J. VAN LYSEBETTENS, Ann. Crédit 2000, 71; J.P. Audenarde, 15 janvier 2001, J.J.P., 2001, 138; contra : J.P. Gand (4ème cant.), 11 juillet 1997, Ann. Crédit, 1997, 76). R. STEENNOT (De miskenning van de informatieplichten bij een consumentenkrediet:op wie rust de bewijslast ?, J.J.P. 1997, p. 397)
 

L'analyse du questionnaire et des réponses apportées par le consommateur permet de vérifier l’exécution par le professionnel de son devoir de s’informer et l'exactitude des réponses du consommateur. J.P. Brasschaat, 27 mai 1997, J.J.P., 1998, p. 555 ; J.P. Oostrozebeke, 31 mars 1998, Ann. Crédit, 1998, p. 106 ;J.P. Courtrai, 31 mars 1998, Ann. Crédit, 1998, p.82 ; Civ. Courtrai (2ème ch.), 11 septembre 1998, D.C.C.R., 1999, n°42, p.73 ; Ann. Crédit, 1998, p. 95 ;  J.P. Audenarde, 15 janvier 2001 et sur appel, Civ. Audenarde, 4 décembre 2002, Ann. Crédit, 2002, p. 94 ; R.W., 2003-2004, p. 1031; J.P. Ronse, 26 septembre 2000, D.C.C.R., 2001, n°52, p. 283 ; R.W., 2002-2003, 1151)

La responsabilité du prêteur pour les fautes commises par l'intermédiaire : (D. BLOMMAERT, “Aansprakelijkheid bij (consumenten)kredietverlening: pleidooi voor “tripolair” realisme”,  J.J.P., 1998, (536), p. 538 ; D. BLOMMAERT, “De bescherming van de kredietnemer in het kredietrecht”, op.cit., p. 124, n° 36 ; J. P. St Nicolas, 25 février 1998, Ann. Crédit, 1998, p.147 ; D. BLOMMAERT et F. NICHELS, Kroniek (II), op. .cit., p. 98, n° 21 ; F. DOMONT-NAERT, note sub J.P. St Niklaas, 20 février 1997, D.C.C.R., 1997, p. 156 ;J.P. Torhout, 30 mai 2000, A.J.T., 2000-01, 130 et note D. WALRAVENS , de positie van de kredietbemiddelaar in het kader van de wet consumentenkrediet;  F. de PATOUL, La loi sur le crédit à la consommation et le traitement du surendettement, Tendances et perspectives dégagées par la jurisprudence, op. cit., p. 48, n° 73; BLOMMAERT D.  en NICHELS F., Kroniek vant het consumentenkrediet (1999-2005), T.B.H. 2006, p. 615, n° 75)

 

haut de page